Christine Barbe développe un travail construit autour de la vidéo et de la photographie qui génère ensuite dessins et peintures.

L’enfermement, le déracinement, l’entre-deux, l’identité culturelle et géographique intime, aussi bien que l’imaginaire des lieux, sont au cœur de sa recherche.