Présentation

 

Christine Barbe fait partie de cette génération d’artistes qui ont appris un métier – celui de graveur – tout en poursuivant des études d’arts plastiques, de sciences de l’art et de cinéma. Au long de sa recherche, principalement picturale à ses débuts, elle a su cerner l’environnement et les ambiguïtés des divers lieux dans lesquels elle a vécu. De ce regard porté vers l’extérieur – s’imprégnant de la colorimétrie locale lors de ses nombreux voyages et résidences – Christine Barbe réalise des esquisses dans les années 1980, sur lesquelles elle se base par la suite pour créer des toiles assemblant et illustrant certains aspects grotesques des scènes vécues ou observées.

Elle revient en Europe après une décennie passée aux Etats-Unis où elle expose à de nombreuses reprises tout en alimentant un répertoire photographique qui vient se joindre à ses croquis. C’est à ce moment, en 1999, qu’elle commence l’exploration de l’outil vidéo et poursuit ainsi son observation se jouant des arrêts sur image afin de mieux révéler – grâce à ces captations de visuel en mouvement – les distorsions sociales à présent mises en scène.

Christine Barbe comme nombre de ses contemporains a su constamment s’adapter aux nouveaux médiums tout en conservant sa ligne de conduite et si le pinceau a été délaissé un temps, ce n’est que pour mieux servir le propos par la suite. Il n’est donc pas anodin de retrouver dans le travail le plus récent de Christine Barbe des extraits de plans séquences transposés de diverses manières alliant enfin le dessin, la peinture et la photographie qu’elle malmène comme s’il s’agissait d’une tentative d’atteindre l’authenticité dans l’ébauche, de se jouer du vécu et du paraître.

 

Très fortement présente dans son travail se trouve une obsession de l’instant ; une volonté de rendre lisible de façon condensé un vécu, un tournant, un état ou un simple constat. 
Qu’advient-il d’un être et de ses choix selon sa position, géographique, sociale, morale ou idéologique ? La réponse pourrait être une des clés permettant de pénétrer le travail de l’artiste.

 Sonia CHANEL

Galerie Eric Mouchet

 Le travail de Christine Barbe a fait l’objet de nombreuses expositions à travers le Monde. Il a été présenté en France au Musée d’Art Moderne de Grenoble et au Couvent des Cordeliers ; au Japon, au Musée d’Art Moderne de Tokyo ; au Etats-Unis au Musée d’Art Contemporain de San José et en Suisse à la Fondation Deutsch. Tout récemment il a été montré au Musée d’Art Contemporain Ningbo en Chine.